PROJET HAM-3D - En avant l'aventure !

vignette entete ham 3d

Pour ceux qui sont là depuis le début, il n'est pas besoin de rappeler qu'il éxiste déjà 2 articles sur ce site présentant le projet HAM-3D.

Si vous prenez le train en route, je vous rassure, il n'y a rien de mal à cela, voici les liens qui vous permettrons de lire ces articles afin de bien comprendre où nous en sommes aujourd'hui :

- PROJET "HAM 3D"  by F4HTZ

- PROJET "HAM 3D"  présentation officielle...

 

Notre objectif

Je vous rappelle les fondements du projet en quelques lignes.

 

Nous cherchons à regrouper autour de l'impression 3D, 3 communautés qui ont beaucoup à échanger :

- Les Radioamateurs

- Les Makers

- Les Hackers

Cela se fera principalement autour du partage de fichiers d'impression et du partage de connaissances.

 

Ce projet est impulsé par les radioamateurs, c'est certain. Ceux qui connaisssent un peu notre "Histoire", savent que les radioamateurs sont par essence les premiers Makers (il n'y a encore pas si longtemps, nous devions être capable de construire notre station radio pour passer l'examen), les premiers hackers (détourner un objet de son utilisation première c'est depuis le début du 20ème siècle, une seconde nature chez les radioamateurs) et qu'ils ont inventé le tout premier réseau social, bien avant qu'Internet n'existe.

Je rappelle rapidement la définition de ce qu'est le service radioamateur dans les textes officiels :

"Service de radiocommunication ayant pour objet l'instruction individuelle, l'intercommunication et les études techniques, effectué par des amateurs, c'est-à-dire par des personnes dûment autorisées, s'intéressant à la technique de la radioélectricité à titre uniquement personnel et sans intérêt pécuniaire"

Il paraît donc évident qu'aujourd'hui, nous soyons en phase avec ces 2 communautés totalement contemporaines. Pour ceux qui ne l'ont pas déjà fait, c'est le moment pour les radioamateurs de rejoindre les communautés de Mackers et de Hackers. C'est aussi le moment pour les Makers et pour les Hackers qui le désirent de rejoindre la communauté radioamateur. D'ailleurs, si vous ne connaissez pas bien le monde radioamateur, je vous invite à lire ces 3 articles avant de continuer :

- Dis monsieur, un radioamateur c'est quoi ?

- La magie de la planète radioamateur, ou pourquoi devenir radioamateur aujourd'hui ?

- Il était une fois les radioamateurs...

 

 

Pour réunir tout ce petit monde, nous allons partager nos connaissances, nos fichiers d'impression ou encore, aider ceux qui décident de se lancer dans l'impression 3D. Si vous êtes suffisament nombreux pour enclencher ce projet, "Le petit radioscope illustré" se verra bientôt doté d'une toute nouvelle rubrique dédiée...

 

Alors, aujourd'hui, où en sommes-nous ?

- Le premier palier qui consistait à réunir un budget de 500 euros pour démarrer a été atteint.

- Le matériel a été commandé, puis est arrivé dans le shack radio, il a été assemblé et les premières impressions 3D de prototypes ont commencé ! Je vais donc vous donner mes "impressions" et partager avec vous mon expérience sur cette seconde phase qui consiste à rentrer dans le vif du sujet et nous permet de passer des idées à leurs mises en œuvre !

 

Mise en œuvre

Concernant l'impression 3D, je suis un débutant, je part de zéro.
Avant de lancer le projet HAM-3D, il s'est passé une année pendant laquelle je me suis sérieusement penché sur la question. Il n'était pas question de se lancer dans un projet sans avoir au moins certaines bases. J'ai donc visionné un maximum de tutoriels vidéo afin de me familiariser avec le matériel et les logiciels que j'allais devoir utiliser.
Il en ressorti les point suivants :

- L'imprimante de l'année, rapport qualité prix était la Sidewinder X1

- Le logiciel de modélisation le plus utilisé et donc pour lequel il était le plus facile de trouver de l'information ou de l'aide, était Fusion 360.

- Le Slicer le plus courant était Cura même si Simplify3D n'est pas loin mais payant.

- Conernant le filament, il est préférable de commander des marques connues plutôt que de partir sur des bobines chinoises premiers prix.

Pour pouvoir créer des pièces qui vont être imprimées, il faut d'abord les modéliser (Fusion 360), ensuite les passer le fichier au format ".STL" obtenu dans un trancheur ou slicer (Cura) afin de générer le fichier G-code qui sera imprimé.

Je me suis donc mis à Fusion 360 pour apprendre à modéliser pendant quelques semaines puis j'ai lancé le projet.

Il m'a fallu une semaine avant d'ouvrir le carton car je croulais sous le travail.

- J'ai donc ouvert le carton et assemblé sans difficultée l'imprimante.

- Il m'a fallu une petite demi-heure pour assembler l'imprimante, vérifier les réglages des galets, et régler mon plateau.

 

deballage montage sidewinder x1

Qu'il est agréable   ce moment où l'on ouvre le carton !

 

 

- Ensuite j'ai lancé l'impression du fameux "Cube de calibrage" qui se trouvait sur la clé USB du fabriquant. Comme vous avez pû le voir sur ce Live youtube, cela s'est parfaitement déroulé.

La semaine suivante j'ai lancé l'impression de toutes les pièces qui m'ont permis d'apporter quelques améliorations à l'imprimante. Là encore un sans faute. Aucun problème lié à la qualité des impressions.

 

premieres impressions

C'est parti   mon Kiki !

La semaine suivante, j'ai commencé l'impression des premiers prototypes de pièces destinés à assembler des antennes de type Yagi. Là encore aucun problème d'impression, ce qui me permet de me concentrer sur les améliorations à apporter au pièces que j'imprime et non sur la technique d'impression. Bref c'est un vrai plaisir. Bien entendu, je réalise ces impressions en PLA. Ce sont des prototypes qui ne seront donc pas utilisés en extérieur, le PLA est donc tout à fait adapté. Je rappelle au passage que le PLA est un plastic végétal puisqu'il est fabriqué à base de cellulose de maïs, bref, c'est mieux pour la planète...

 

impressions premiers proto f4htz

Là, on peut dire que   c'est vraiment parti !

 

 

Je peux dire après environ 70 heures d'impression que je ne regrette pas mon choix de matériel. Il correspond parfaitement aux besoins d'un débutant en impression 3D.

- Imprimantes simple à assembler, ne nécessitant pas de sortir de "polytechnique".

Dès la première impression les réglages étaient bons. Il est vrai que pour le moment, je n'ai imprimer que du PLA. J'ai réglé le Bed à 70° et l'extrudeur à 220° pour du PLA de chez "Sunlu". J'ai gardé la buse d'origine de 0,4mm et j'imprime des couches de 0,2mm pour la plupart des pièces. Je vais bientôt passer au PET-G pour imprimer les premières pièces qui seront envoyées aux contributeurs et qui sont destinées à un usage extérieur. Je vous donnerai les réglages que je vais utiliser la prochaine fois.

Comme vous pouvez le constater, le projet est définitivement lancé et vous êtes déjà quelques-uns à le plébisciter. J'invite toutes les personnes un peu curieuses de technique radio ou d'impression 3D à nous rejoindre. L'équipe échange régulièrement sur le projet et l'impression 3D via notre serveur Discord. Voici un lien d'invitation pour nous rejoindre sur ce serveur : Cliquez ici.

A l'heure où j'écris ces lignes, les prototypes sont presque aboutis. Il me reste encore quelques détails à modifier mais on y est presque. La série de pièces pour construire des antennes de type Yagi pour les bandes du 6m, 2m et au-delà sont pratiquement terminées. Je passerai ensuite à l'impression des prototypes pour les éléments Quad.

 

C'est pour vous montrer ces pièces et que nous échangions un peut ensemble sur le sujet que ce Live Youtube à été programmé le 27/12/2020 à 18h30.

 

 

PROJET HAM-3D / En avant l'aventure ! / par f4htz / 27-12-2020

de F4HTZ

0
0
0
s2sdefault

logos F4HTZ Le blog...Le blog

Si vous désirez laisser des commentaires sur les articles ou lire les commentaires des autres, vous devez vous inscrire sur le site. Pour celà, il vous suffit de cliquer sur "Créer un compte" sur le module d'identification ci-dessous.

Prévisions de propagation
HF/VHF

En faisant un don, vous aiderez ce site à grandir et à s'améliorer...