Accès à une licence radioamateur à plusieurs niveaux: la question est posée...

logo iaru ref 01

Enquête IARU région 1 sur les conditions d’examen radioamateur

j'ai déjà abordé le sujet des conditions de passage de l'examen en France plusieurs fois sur ce site. Ces questions intéressent également le REF puisque ce dernier a commandé une enquête auprès des sociétés membres de l’IARU région 1 sur les conditions d’organisation des examens, et Le président G3BJ vient de leur faire parvenir les résultats.

Les 5 points abordés étaient les suivants

- Programme général des examens (Examination Syllabus). Qui détermine le contenu de l'examen dans chaque pays ?


 - Les jeux de questions à l’examen (Examination Questions). Qui détermine la forme et met en place l'examen permettant d'obtenir la licence ?

- Qui est en charge des sessions d’examen (Conduct of Examinations) ? Qui vous fait passer l'examen ?

- Frais d’examen en Euros (examination fee). Combien coûte le passage de l'examen (que ce soit sous la forme d'une inscription ou d'une taxe) ?

- Montant de la taxe annuelles (Licence fee). Quel est le coût de la redevance annuelles (ou pas d'ailleurs) pour chaque pays ?

 

preparer examen radioamateur

Chaque pays prépare l'examen à sa façon

 

Vous pouvez télécharger ce tableau en cliquant ici (Source REF). 

 

Pour résumer ce tableau, sur 31 pays consultés

- Dans 16 pays, le contenu de l'examen est conjointement développé par le régulateur et la Société nationale IARU ou groupe de sociétés, en vertu d’un accord avec le régulateur. Il est défini par le régulateur uniquement dans 10 pays, dont la France et d'autres façons dans les 5 pays restant.

- Dans 21 pays, les questions de sessions d’examens sont développées par la Société nationale ou le groupe de sociétés membres de l’IARU dans le cadre d’un accord avec le régulateur. Dans 9 pays, dont la France, elles sont définies par le régulateur seul et d'une autre façon dans le pays restant.

- Dans 18 pays, les sessions d’examens sont gérées par la Société nationale ou le groupe de sociétés membres de l’IARU dans le cadre d’un accord avec le régulateur. Dans 13 pays dont la France, seul le régulateur gère les sessions d'examen. Il faut noter que pour cette question, le tableau n'est pas très clair puisqu'il laisse apparaître des doublons. Par exemple la Belgique ou les session seraient gérées, et par le régulateur seul et par la Société nationale ou le groupe de sociétés membres de l’IARU dans le cadre d’un accord avec le régulateur. J'ai donc considéré que les pays qui se trouvaient aux deux postes n'étaient pas gérés par le régulateur seul, ce qui vous donne les chiffres ci-avant.

- Dans 10 pays, la licence est gratuite ou payable une seule fois a vie. Dans 3 pays elle est payée pour des périodes allant de 3 à 5 ans. Dans 7 pays, le passage de l'examen est gratuit. Il n'est pas évident de dissocier le coût du passage de la licence et le coût de la taxe annuelle puisque chaque pays à organiser cela à sa façon. Pour certain on ne paye qu'une fois en passant l'examen et il n'y a pas de taxe, pour d'autres l'examen est gratuit mais il y a une taxe et vis versa... Bref chacun à sa petite recette bien à lui.
En France, l’ensemble de ces éléments est décidé par l’administration mais force est de constater que nous sommes plutôt dans la fourchette haute des prix pratiqués.

* Le régulateur est différent celon le pays. Chez nous il s'agit de l'ANFR (Agence nationale des fréquences).

Le REF nous informe que les résultats de cette enquête ont été communiqués à la DGE (Direction Générale des entreprises) dans le cadre de la consultation publique sur : "la modernisation des règles relatives aux certificats et aux indicatifs afin de tirer les conséquences du transfert de compétences du ministre des postes et des communications électroniques à l’ANFR en matière de délivrance des certificats et des indicatifs et de leur adaptation à des nouvelles pratiques."

Affaire à suivre ...

 

Voici les 3 principaux articles déjà publié sur ce site consacrés à ce sujet

 

- Il devient urgent que la corporation radioamateur française réagisse !

- La magie de la planète radioamateur Où, pourquoi devenir radioamateur en 2018 ?

- Augmentation de la population radioamateur en Angleterre !

 

 

Voilà à quoi ressemble le passage de l'examen en France celon F6KGL 25/04/2018

 

Cet article est basé sur celui du REF. Il se trouve ici.

de F4HTZ

0
0
0
s2sdefault

logos F4HTZ Le blog...Le blog

Si vous désirez laisser des commentaires sur les articles ou lire les commentaires des autres, vous devez vous inscrire sur le site. Pour celà, il vous suffit de cliquer sur "Créer un compte" sur le module d'identification ci-dessous.

Prévisions de propagation
HF/VHF

En faisant un don, vous aiderez ce site à grandir et à s'améliorer...