Les radioamateurs s'expriment sur les fréquences "grand public" ...

vignette communication radioamateur

Nous devons communiquer notre passion au plus grand nombre

Le 29 Novembre 2018, je mettais en ligne un article traitant des difficultés que nous avions à faire partager notre Hobby.

A cette époque encore pas si lointaine, nous perdions chaque année, en moyenne 200 radioamateurs et ceci depuis plus de 20 ans sans discontinuer. Notre communauté ne comptait plus que 13000 radioamateurs licenciés. Il était donc urgent de réagir.

Pour inversée cette tendance qui semblait innexorable, j'avais donné quelques clés. Je vais donc revenir ici sur l'une d'entre elles : La force de la communication.

Depuis le début, alors que les radioamateurs passent leur temps à communiquer par voix hertzienne entre eux, nous faisons le constat, en tout cas en France, que ces derniers ne savent pas communiquer leur passion auprès du grand public. Pour beaucoup, ils sont convaincus, que notre passe temps favoris présente d'emblée suffisament d'intérêt pour attirer de nouveaux pratiquants. C'est là qu'est leur erreur. Au début du 20ème sciècle, c'était peut être vrai mais nous sommes au début du 21ème siècle. Un peu plus de 100 ans après les débuts de la radio, il faut reconnaître que les choses ont bien changé. Nonobstant le fait que la technologie de base de la radio n'est plus une technologie de pointe pour le commun des mortels, nous vivons à une époque où tout passe par la communication.

Nous n'avons pas le choix, nous nous devons d'apprendre à communiquer pour nous rendre visible. Nous vivons dans des sociétés où si vous n'êtes pas visible, vous n'existez pas. Une communauté quelqu'elle soit, si elle n'existe pas dans son époque, est vouée à disparaître.
Depuis deux ans, le nombre de radioamateurs est en train de remonter et c'est en partie parceque de plus en plus de nouveaux venus communiquent et partagent leur passion sur les réseaux sociaux et sur Internet principalement. En deux ans, même si d'autres facteurs sur lesquels je ne m'éttendrai pas ici ont joué un rôle, nous sommes passé de 13000 à 14000 licenciés. L'impacte de nos outils de communication est y est pour quelque chose.

 

Comment communiquer ?

Dans l'article cité un peu plus haut, je parle de différents niveaux de communications :

- Individuel
- radio-club
- REF (Réseau des Emetteurs Français) et autres instances représentatives des radioamateurs.

 

Au niveau individuel, comme expliqué plus haut, nous avons de plus en plus d'OMs qui viennent partager leur passion et échanger leurs connaissances sur les réseau sociaux. On est d'accord, sur les réseaux sociaux, il y a du bon comme du mauvais mais globalement, force est de constater que cela fait rayonner notre activité auprès d'un plus large public. Il y a également de plus en plus de Sites Web individuels ayant pour objectif principal, non plus de s'adresser à des initiers mais plutôt de permettre à des béotiens de découvrir ce que nous sommes et ce que nous faisons. Il faut continuer comme cela, c'est bien.

Au niveau national, les associations qui nous représentent n'ont, à mon avis et cela n'engage que moi, pas encore suffisamment mis l'accent sur la communication. A ce niveau là, tout est encore à faire. Aujourd'hui, il n'existe même pas de page Facebook du REF ! Nous attendons toujours une vidéo de présentation de qualité de notre activité ou encore des passages à la télévision ?

Au niveau des radio-club, le travail est fait sur les réseaux sociaux. On trouve de plus en plus de pages de radio-clubs sur Facebook ou twitter. Ils s'expriment de temps à autres dans les radio ou la presse locale. Ils ne le font pas encore assez mais c'est en train de changer.

Preuve en est avec les deux exemples que je vous laisse à écouter ci-dessous :

Fabrice Beaujard / F4HTZ parle des radioamateurs, du radio-club F4KLH et du projet ARISS réalisé avec l'école Lamartine de La Clayette en Saône-et-Loire sur Radio Cactus (92.2MHz).

 

f4htz radio cactus

Une première interview qui en appelle d'autres

 

 

 

Didier Renaud / F6BJS et Roland Lavigne / F6GDL parlent des radioamateurs et de leur radio-club F6KJS sur Radio Bresse (92.8MHz).

f6bjs f6gdl radio bresse

Ce radio-club partage sa passion

 

 

 

Les radio-clubs doivent non seulement répondre systématiquement aux sollicitations des média mais doivent en plus, provoquer ce genre de rendez-vous. Que ce soit auprès des radio ou de la presse locale. C'est à force de nous voir ou de nous entendre parler de notre passion que le grand public va se sentir concerné. Ce n'est que par la répétition que nous obtiendrons des résultats. Il est donc primordiale d'aller dire et redire notre message sur les média. Le top étant les passages télé. Plus compliqués à obtenir pour les radio-club, mis à part à l'occasion de manifestations d'ampleur telle que le projet ARISS par exemple.

La COVID-19 force petit à petit les radio-club à proposer des cours en ligne. Après F6KGL et F4KLH, cette année, d'autres radio-clubs commencent à proposer leurs cours sur Internet. Plus il y aura de propositions de ce type et plus nous serons capable de former un nombre important d'opérateurs radio. Il faut continuer dans ce sens. Force est de constater que ces cours en ligne donnent la possibilité à tout à chacun, de se former pour devenir radioamateur.

Le Web, en plus d'être pour nous une source d'information considérable, est un outil de communication que les radio-clubs doivent investir et utiliser encore plus. Nous sommes sur le bon chemin. Il faut poursuivre dans ce sens.

J'espère que ces deux passages radio récents donneront envie à d'autres radio-club et d'autres radioamateurs, de contacter leurs média locaux pour parler de radioamateurisme. Il ne faut pas hésiter : "communiquons" et dès maintenant !

de F4HTZ

0
0
0
s2sdefault

logos F4HTZ Le blog...Le blog

Si vous désirez laisser des commentaires sur les articles ou lire les commentaires des autres, vous devez vous inscrire sur le site. Pour celà, il vous suffit de cliquer sur "Créer un compte" sur le module d'identification ci-dessous.

Prévisions de propagation
HF/VHF

En faisant un don, vous aiderez ce site à grandir et à s'améliorer...