Cyclone "Nisarga" en Inde :  les radioamateurs à la rescousse...

vignette nisarga 07Une fois de plus les radioamateurs ont prouvé qu'ils étaient indispensables en cas de catastrophes naturelles !

Le "Hindustan Times" écrit qu'entre le 2 et le 5 juin 2020, neuf Radioamateurs sont venus en aide aux autorités du district pendant le cyclone Nisarga en Inde.

La violente tempête cyclonique "Nisarga" a été le cyclone tropical le plus puissant à avoir frappé l'État indien du Maharashtra au mois de juin depuis 1891.
Le 31 mai, une zone de basse pression bien marquée s'est développée en mer d'Arabie orientale. Elle s'est ensuite transformée en dépression sur le centre-est et le sud-est de la mer d'Oman au petit matin du 1er juin.

A midi le 2 juin, cette dépression profonde s'est alors intensifiée en une tempête cyclonique que l'on a nomé "Nisarga".

À 12h30 IST (07h00 UTC) le 3 juin, "Nisarga" a atteint son intensité maximale en touchant terre près de la ville d' Alibag. Par précaution, 100 000 personnes ont été évacuées avant la tempête.

 

Le journal a déclaré

Alors que tous les modes de communication se sont effondrés en moins d’une demi-heure après que le violent cyclone Nisarga ai touché le district de Raigad mercredi dernier, un groupe de neuf Radioamateurs indépendants utilisant la communication sans fil sont devenus les yeux et les oreilles de l’administration du district. Leurs centres d'activation ? le siège du district à Alibag qui n'avait alors plus de toiture et des véhicules à Mahabaleshwar.

 

cyclone nisarga 06

De gros dégâts et des secours qui interviennent grâce aux radioamateurs

 

Leur intervention commença l’après-midi du 2 juin pour se terminer le 5 juin 2020 au soir (lorsque la disponibilité du réseau mobile est revenue dans certaines régions). Ils ont entretenu un relais continu d’informations sur les décès, les blessures, les évacuations, l’ampleur des dommages (perte d’arbres, chute de lignes électriques et tours de réseau). Ils également aidé à la mise en place des secours, dans les zones basses de Shrivardhan, Mhasala, Dighi, Murud, Revdanda, Nagaon, Revas et d'Alibag à Raigad, ainsi que de la police et des autorités locales.

 

cyclone nisarga 05

Les stations radio  alimentées par les voitures des OMs ...

 

L'information internationale, nous permet régulièrement, comme c'est le cas ici, de nous rendre compte que contrairement à certaines idées reçues, les radioamateurs ne sont pas une population d'un autre âge. A une époque où de plus en plus, les technologies qui entourent les différents moyens de communication dont se servent les sociétés modernes se complexifient, et donc, deviennent de plus en plus fragiles, avoir des radioamateurs capables de communiquer par voies hertzienne en direct, en autonomie, ce n'est pas un luxe. Il semble même que cela risque de devenir de plus en plus utile. On ne parle donc pas ici de moyens passéistes mais bel et bien de moyens de communications d'avenir.
D'ailleurs, toujours dans l'article du "Hindustan Times", G. Padmanabhan, analyste des urgences, formateur au Programme des Nations Unies pour le développement, déclare : "L'utilisation de la radio amateur fait partie de la procédure opérationnelle standard pendant toute calamité. Il s'agit d'un système robuste qui n'est pas facilement déconnecté ou perturbé lors de catastrophes. Là où les téléphones par satellite et autres équipements atteignent leurs limites, cela reste un outil fiable et efficace de communication fréquemment utilisé à dans ce type de situation".

En France, c'est la FNRASEC (fédération Nationale de Radioamateurs au Service de la Sécurité Civile) avec les ADRASEC qui s'occupe d'assurer ce type de service. La FNRASEC administre 8 zones réunissant chacune plusieurs départements. Chaque département (à l’exception de la Petite Couronne d’Ile de France) est sous l’organisation d’une ADRASEC (Association Départementale des RAdioamateurs au service de la SÉcurité Civile). Il s'agit là d'un des nombreux aspect du radioamateurisme qui risque d'évoluer dans les années à venir. Alors aux copains qui sont déjà radioamateurs, je me permet de dire : "Si vous en avez la possibilité, n'hésitez pas à vous mettre au service des ADRASEC de votre région".

En conclusion, nous pouvons écrire, que malgré les dires de certains, l'activité radioamateur a encore de belles années devant elle. Il ne tient qu'à nous de nous donner les moyens de la développer encore un peu plus dans notre pays.

 

 

Cyclone Nisarga batters coastal Maharashtra - 03/06/2020

 

Lien vers l'article du "Hindustan Times"

 

Ce qu'il faut savoir

 

• La Résolution 646 intitulée "Protection du public et secours en cas de catastrophes" (PPDR en anglais) préconise une harmonisation des fréquences par région et reconnaît l’utilité de la Convention de Tampere (signée en 1998) sur la mise à disposition de ressources de télécommunication (coopération entre les états).
Adoptée en 2003, la résolution 646 remplace les résolutions 640 "relative à l’utilisation internationale, en cas de catastrophe naturelle, des […] bandes […] attribuées au service d’amateur" et 644 qui traitait des "moyens de télécommunications pour l’atténuation des effets de catastrophes et pour les opérations de secours en cas de catastrophes".


• La Recommandation UIT-RM.1042 (communications en cas de catastrophe) rappelle ce que l’UIT attend des radioamateurs : la mise en œuvre rapide de réseaux souples et fiables.


• La Résolution 647 prévoit l’établissement d’une base de données des fréquences utilisables.

 
• La disposition S25-9A du RR résume l’esprit de tous ces textes: "les administrations sont invitées à prendre les mesures nécessaires pour autoriser les stations d'amateurs à se préparer en vue de répondre aux besoins de communication pour les opérations de secours en cas de catastrophes".

 

• Fréquences de secours

- 3,632 MHz ; 3,682 MHz
- 5,355 MHz en PSK31
- 7,082 MHz ; 7,092 MHz
- 10,132 MHz ; 10,142 MHz
- 14,132 MHz ; 14,182 MHz
- 18,132 MHz ; 18,142 MHz
- 21,232 MHz ; 21,282 MHz
- 28,532 MHz ; 28,582 MHz
- 144,037 MHz ; 144,082 MHz ; 145,450 MHz ; 145,462 5 MHz ; 145,475 MHz.

 

 de F4HTZ

0
0
0
s2sdefault

logos F4HTZ Le blog...Le blog

Si vous désirez laisser des commentaires sur les articles ou lire les commentaires des autres, vous devez vous inscrire sur le site. Pour celà, il vous suffit de cliquer sur "Créer un compte" sur le module d'identification ci-dessous.

Prévisions de propagation
HF/VHF

En faisant un don, vous aiderez ce site à grandir et à s'améliorer...