Il devient urgent que la corporation radioamateur française réagisse !

shack ja1pfpUne évolution de la population en berne

J'ai déjà réalisé sur ce blog quelques articles concernant de près ou de loin, l'évolution de l'activité radioamateur en France.

Pour exemple :
- 3 Classes de licences radioamateurs en France, c'est possible !

- Augmentation de la population radioamateur en Angleterre !

Les mêmes remarques, souvent infondées remontent. J'ai donc décidé de faire un article basé sur des données officielles, pour nous permettre à tous d'y voir un peu plus clair.

Prenons tout d'abord l'évolution du nombre de radioamateurs actifs en France. Les chiffres sont fournis par l'ANFR (agence nationnale des fréquences) créée en 1997.

 

stats anfr 1997 2017

Evolution du nombre de radioamateurs en France

 

En 2017, le nombre de radioamateurs licenciés est de 13285, soit -1,5% par rapport à 2016, cela représente 197 licences radioamateurs de moins sur 1 an.
Chaque année nous perdons environ 200 licenciés. La licence classe 3 (F0), supprimée depuis 2012, faisait gagner environ 150 nouveaux licenciés par an à l’époque où elle existait. Elle permettait donc à elle seule, de pratiquement stabiliser le nombre de radioamateurs. A tout ceux qui disent que cette licence "F0" n'a rien empêché, les chiffres sont là pour montrer qu'ils se trompent. Dès qu'elle a été supprimée la perte inexorable de 200 licenciés annuelle a recommencé.
Aujourd'hui 250 nouveaux licenciés par an suffiraient à stopper la baisse du nombre de radioamateurs en France, alors qu’il y a eu 137 candidats reçus à l’examen en 2017.
Les plus grosses pertes se sont fait sentir entre 1999 et 2002 avec une perte de 500 à 800 indicatifs chaque année.

Si nous comparons avec les États-Unis, le nombre de licences de 2000 à 2014 est en progression chaque année depuis 2007, avec 726275 licences en 2014 soit 0,22% de la population américaine, quand ce chiffre n’est que de 0,02% en France, il y a, en proportion, aux États-Unis 11 fois plus de radioamateurs dans la population ! Est-il besoin de rappeler qu'il y a chez eux un accès à la licence à plusieurs niveaux par exemple ?

 

stats licence us

Evolution du nombre de radioamateurs aux Etats Unis

 

Ici les données sont fournies par l'ARRL (American Radio Relay League). Il serait intéressant, alors qu'ils étaient au plus bas en 2006 et en 2007, après une chute constante depuis 2002, de savoir comment les américains ont fait pour que le nombre de radioamateurs augmente de façon considérable, pour finalement surpasser et de loin, le nombre de radioamateurs comptabilisés en 2000. Ce n'est certainement pas le fruit du hasard. Une politique de développement de l'activité a bien entendu été mise en place à ce moment là. Je pense que nous gagnerions à savoir ce qui a été fait à cette époque. Il y a certainement une partie des actions menées alors qui seraient transposables chez nous.

Plus prêt de chez nous, il ya l'Angleterre. Selon l'OFCOM (organisme de réglementation des télécommunications), fin août 2017, l'Angleterre compte 86062 licences radioamateurs. Il y  14 millions d'habitants de moins qu'en France et ils ont 8 fois plus de radioamateurs que nous ! Là aussi il y a un accès à la licence à plusieurs niveaux. Là aussi il y aurait des idées à prendre.

Je pourrai continuer avec la Belgique ou l'Espagne qui voient leurs populations radioamateurs en évolution constante ces dernières années... Bref vous l'avez compris, nous faisons figure de mauvais élèves sur la planète radioamateur.
Ces exemples sont également la preuve par 8 que ce n'est pas l'apparition de l'informatique, d'internet ou des téléphons portables qui est la cause de notre dégringolade. Si tel était le cas, les autres pays seraient dans le même cas que nous. Je rajouterai même que ces outils sont un plus pour la communauté radioamateur, mais il s'agit là d'un autre débat.

 

Changeons de paradigme

On voit très bien sur le graphique ci-dessous l'effet d'aubaine apporté par la licence "F0" quand elle était en place.

 

nombre nouveaux licencies par an

La classe 2 devient la licence HAREC unique courant 2012

 

Certes, il ne suffira pas en france de ramener un accès à la licence à plusieurs niveaux pour tout changer. Cela permettra juste d'enrailler la chute inexorable du nombre de radioamateurs dans notre pays. En tout cas, pour moi, cela commence par là. C'est l'action la plus évidente et la plus rapide à mener en terme de résultats. Il y a d'autres actions à mener et d'après moi, cela commence par adopter un certain nombre d'actions qui ont fonctionné dans les autres pays. Il faut cesser de nous regarder le nombril en considérant que chez les autres c'est différent et que donc il n'y a rien de bon à prendre. Si nous continuons comme cela, nous sommes voués à disparaître rapidement.

- Essayons de mettre en place un "plan de redressement" sur 5 ans par exemple. 
- Travaillons à développer et a transmettre notre passion au sein du milieu scolaire. Créons par exemple des radio-clubs scolaires.

- Pour leur fonctionnement, les radio-clubs auraient à gagner en s'enspirant de ce qui se fait dans les FabLabs.
- Multiplions les lieux de rencontres pour les passionnés de radio. Les radio-club bien sûr (d'ailleurs, c'est la bonne nouvelle, après une lente et régulière chute du nombre de radio-clubs en France, nous en avons une dizaine de plus en 2017) mais pas que.
- Que nos instances dirigeantes facent la promotion de l'activité aux travers de vidéos de qualités professionnelles et qu'elles mettent en place un vrai plan de communication d'envergure nationnale.
- Que l'activité radio chez les scouts soit mise en avant puisqu'elle a été remise en route en 2012.
- Soyons encore plus ouverts aux autres pour leur permettre de nous rejoindre. Amateurs radio ou néophytes de tous poils, nous nous devons de leur faciliter l'accès à la licence. Attention je n'ai pas dis qu'il s'agissait de brader la licence !
- Et surout cessons les querelles intestines pour avancer ensemble d'un même pas car notre intérêt commun est de tirer notre activité vers le haut. Nous avons tous à y gagner.


Ce ne sont que quelques pistes à explorer. Je suis certain qu'il y en a encore de nombreuses autres. Dans tous les cas, il nous faut réagir individuellement et aux seins des associations pour faire changer les choses. Nous n'avons pas d'autres choix.

 

F6KRK à la rencontre des écoles et de l'ISS / reportage FR3 - Janvier 2012

de F4HTZ

 

Pour information : Cet article est inspiré en partie d'un article de F1JXQ sur Passion-Radio.com. J'ai aimé l'idée de ses courbes et ai donc contacter l'ANFR pour obtenir les chiffres officiels. Il se trouve que cette source est également celle qu'à utilisé F1JXQ pour réaliser ses courbes. Forcément, elles se ressemblent beaucoup mais il en a la primeur. J'en profite au passage pour remercier bon nombre de radioamateurs et amateurs radio dont les écrits m'ont inspiré pour réaliser les miens.

0
0
0
s2sdefault

logos F4HTZ Le blog...Le blog

Si vous désirez laisser des commentaires sur les articles ou lire les commentaires des autres, vous devez vous inscrire sur le site. Pour celà, il vous suffit de cliquer sur "Créer un compte" sur le module d'identification ci-dessous.

Prévisions de propagation
HF/VHF

En faisant un don, vous aiderez ce site à grandir et à s'améliorer...