Découverte de la chasse aux radiosondes...

chasse radiosondes 001

Voilà une activité pratiquée par les radioamateurs qui mériterait d'être plus connue, d'abord parcequ'elle peut être pratiquée par tous le monde. En effet, pas besoin d'avoir une licence radioamateur pour partir à la chasse aux radiosondes. Que vous soyez SWL, amateur radio ou juste curieux, vous aussi vous pouvez chasser les radiosondes !

Pour commencer cette activité, pas besoin de gros moyens. Il existe sur Internet, des sites qui vous permettent de suivres les trajets des radiosondes ou ballon-sondes (les deux appellations sont correctes) en direct comme ici par exemple. Ensuite, vous récupérez le point GPS de la RS que vous décidez d'aller chasser et c'est parti ! Comme vous le voyez, c'est très proche du principe du "Geocaching" mais c'est une pratique bien plus ancienne. Si vous avez un petit pocket qui permet d'écouter les fréquences UHF, c'est encore mieux. Il vous permettra d'écouter les radiosondes. Pour illustrer mon propos, je vais vous parler ici, des 3 premières sondes que nous avons été chasser avec mon fils de 8 ans (quand je vous dis que c'est fait pour tout le monde !).

 

3 radiosondes récupérée en 2 jours !

Le mardi 12/11/2019, René "F1SXJ" qui nous envois régulièrement des informations concernant l'activité radiosonde m'informe par mail que l'une d'entre elle vient de se poser à quelques kilomètres de chez moi. Le point donné se trouve sur le chemin de l'école d'Elioth. Je décide donc de partir à sa recherche. Je récupère tout d'abord mon fils à la sortie de l'école, et profite du retour pour lui demander si une chasse à la radiosonde l'intéresse ? Il répond favorablement à cette proposition après que je lui ai expliqué de quoi il s'agissait.

 

Nous voilà donc parti tous les deux à la chasse aux radiosondes !
Je met le GPS en route et rentre le point GPS correspondant à l'emplacement de la radiosonde. Sur le siège passager de la voiture, j'ai mis mon pocket en réception sur la fréquence 404,510MHz fréquence de la RS de ce jour) et disposé un plan réalisé avec "Google Maps" afin de trouver le plus facilement possible le bon pré. Elioth est confortablement installé à l'arrière de la voiture, prêt à découvrir les plaisirs de la chasse aux radiosondes.

A la moitèe de notre itinéraire de retour, j'enfile une petite route comme nous l'indique le GPS et nous voilà en train de serpenter au milieu des prés. Nous traversons le bourg de Saint Laurent en Brionnais, puis nous retrouvons à nouveau dans les prés. Le signal de la radiosonde se fait entendre de plus en plus fort et le GPS nous confirme que nous ne sommes pas loin. Il est temps de garrer la voiture au bord du chemin. Nous sortons et marchons un peu pour prendre de la hauteur afin d'avoir une vue d'ensemble.

Très rapidement nous repérons une forme rouge au milieu d'un pré qui semble correspondre aux informations données par le point GPS. Nous enjambons quelques haies et barricades avant d'arriver sur le ballon. C'est bien lui. Nous trouvons tout d'abord le parachute. Sa couleur rouge nous a forcément attiré l'œil. En dessous se trouve le dévidoir puis la ficelle au bout de laquelle doit se trouver notre radiosonde. Nous la suivont sur plusieurs dizaines de mètres et oh joie, l'objet tant convoité est bien là ! Il s'agit d'une radio sonde modèle "DFM-09" de la marque "GRAW", un fabriquant allemand de radiosondes. Nous rembobinons le fil proprement afin de regrouper tout les composants. Au dessus du parachute en plastic, il ne reste pas grand chose du ballon-sonde en latex qui a permis de faire voyager notre Radiosonde. Seule reste l'embouchure du ballon. Nous récupérons soigneusement l'ensemble et le ramenons à la voiture.

 

chasse radiosondes 02

Première chasse et première radiosonde récupérée


De retour à la maison, Elioth m'avoue qu'il a adoré cette activité radio. Pour nous deux c'était une première fois. Nous n'avions jamais pratiqué cette "activité de pleine nature" et il faut bien reconnaître qu'il a été agréable de découvrir ensemble une nouvelle pratique de la radio.

Un peu plus tard, j'ouvre ma boîte mail pour informer René de la récupération de l'objet du délit et constate que 2 autres radiosondes se sont posées en fin d'après midi à une quarantaine de kilomètres de la maison. Il est trop tard pour aller les récupérer. Etant donné l'engouement d'Elioth et le fait que le lendemain nous sommes Mercredi (il n'a pas école), je lui propose de profiter de l'après-midi pour faire une nouvelle chasse. Il est enchanté, c'est décidé, nous remettrons le couvert dès le lendemain.

Le mercredi 13/11/2019, nous prenons la direction de Champlecy, toujours dans le département 71. Nous faisons une bonne quarantaine de kilomètres avant d'arriver sur le secteur où sont tombées les 2 radiosondes. Nous pratiquons comme la veille. Cependant, les piles des radiosondes qui étaient tombées la veille étaient H.S, nous nous sommes donc débrouillés avec les points GPS et nos yeux pour les trouver. Huit kilomètres les séparait mais comme la veille, il fût assez facile de les repérer au milieu des prés. Comme la veille nous avons enjambé quelques haies pour arriver jusqu'à elles mais contrairement à la veille, sur nos deux radiosondes du jours, il restait les lambeaux des ballons en latex. J'en ai profité pour expliquer à Elioth, qu'il était important de ramasser ces matériaux. Si ils ne sont pas récupérés, il n'est pas exclu qu'une vâche mange les restes du ballon. Je vous laisse juge quand à imaginer ce que pourrai donner un ballon en latex de cette taille dans la panse d'une vâche. C'est aussi l'occasion de contribuer à une nature plus propre.

 

 

chasse radiosondes 03

 Les restes du ballon en latex sont bien présents sur cette RS

 

Qu'est-ce qu'une radiosonde ?

Le ballon-sonde équipé d'un émetteur radio est désigné sous le terme de "radiosonde" ou simplement "RS" ou encore "sonde". Il est constitué d'un ballon en latex gonflé à l'hélium (parfois à l'hydrogène pour réduire les coûts) auquel est suspendu un boîtier contenant un circuit électronique sur lequel sont branchés les capteurs fournissant le signal de modulation à un petit émetteur. Au sol, une station de réception/décodage capte le signal de l'émetteur et décode les informations transmises. 

lacher radiosonde 002

La force et la direction du vent sont déduits du déplacement de la radiosonde, lequel est mesuré avec le GPS présent sur la sonde la plupart du temps. Le fabricant finlandais VAISALA fournit environ la moitié des radiosondes lâchées dans le monde (voir par exemple la RS92-SGP, une radiosonde parmi les plus courantes), ensuite vient le fabricant allemand "GRAW" avec les DFM-09 comme celle que nous avons récupéré avec Elioth.

Attention, Si vous localisez une sonde Expérimentale de MétéoModem, de Météo-France ou du CNES, n'y touchez pas ! Contactez le service concerné au numéro de téléphone indiqué, et laissez-la sur place ou suivez les instructions que l'on vous donnera si l'on vous demande de la retourner à son expéditeur. Votre attention sera attirée par la présence d'une étiquette indiquant "matériel expérimental" collée sur le matériel.

Pour information, les segments de fréquences utilisés par les radiosondes sur l'Europe sont compris entre 400.05 MHz et 406.00 MHz.

Les radiosondes qui sont arrivées jusqu'ici viennent de Bourges. Elles sont lancées par la DGA (Direction Générale des Armées) pour des essais de tirs d'obus . Les fréquences utilisées par Bourges sont comprises entre 404,510 Mhz pour la première RS de la journée, ensuite 404,610 puis 404,710 Mhz etc... (décalage de 100Khz à chaque lâcher) Il peut y avoir jusqu'à 5 lâchers par jour. Nous avons donc récupéré 3 RS type DFM-09 fabriquées par l'entreprise Allemande GRAW.

 

Voici les données des DFM-09 que nous avons récupéré avec Elioth

RS n°1
Posée aux alentours de Saint Laurent en Brionnais
Relevé GPS : 46.26932° N - 4.25947°E
Altitude : 434m
Fréquence : 404,510 Mhz

RS n°2
Posée aux alentours de Champlecy
Relevé GPS : 46.29539 N - 4.13407 E
Altitude : 400 m
Fréquence : 404,610 Mhz

RS n°3
Posée aux alentours de Champlecy.
Relevé GPS : 46.46338 N - 4.22996 E
Altitude : 394m
Fréquence : 404,.510 Mhz (c'est une erreur, elle aurait dû être programmée sur 404,710MHz)

 

Les radiosondes envoyées par la DGA ne sont pas récupérées, nous pouvons les conserver. Je vais donc essayer de les recycler. Il va cependant falloir faire attention. Elles émettent sur des fréquences non radioamateur. Pour le coup, il vaut mieux éviter d'emettre en point haut , risque de repèrage HI .... ou alors, en sous-alimentant l'émetteur pour moins de puissance HF. Mais bon, dans tous les cas, nous n'avons pas le droit d'émettre sur 404MHz, point à la ligne.

Comme la fréquence est programmable, il devrait être possible de reprogrammer ces RS sur le 70cm radioamateur. Je n'ai pas encore travaillé sur le sujet. Je sais que rené F1SXJ y réfléchit aussi de son côté.

 

radiosonde dfm9 01

 La DFM-09, une radiosonde bien protégée

 

Peu de RS viennent jusqu'ici car trop éloignées des centres de lancement (sauf Bourges).
Les principaux centres de radiosondages sont : Nîmes, Payerne, Trappes, Bordeaux, Brest et Bourges (militaire).

 

Après extraction de la sonde de son boitier polysthyrène, vous découvrirez un petit bijou de technologie

- 1 GPS (46 canaux)
- Le réflecteur de l'antenne GPS est fait d'une feuille d'or
- Le capteur de températures transmet des valeurs au 1/10 °C
- L'emetteur est d'une stabilité en fréquence remarquable. Il ne faut pas oublié que l'électronique subit une contrainte de températures importante pendant le vol. Entre 11000m et 12000m, la température est de -50 à -60°C et l'emetteur ne bronche pas, toujours égal à lui même.
- La puissance HF de l'émetteur est de 100 mW.

Rem : Il est possible de remplacer les piles (2 CR123A lithium 3.v.), mais attention, il ne faut pas utiliser de piles rechargeables.

 

radiosonde dfm9 02

 Le coeur de la bête !  La DFM-09

 

Les vents de Mardi 12 novembre 2019 ont poussé les RS dans le Dpt 71 (30 à 35 m/s) en altitude. A noter également que tous les derniers relevé GPS des RS étaient exacts à + - 5m.

 

Ces RS transmettent en temps réel

- Température ( au 1/10 de °C)
- Température du point de rosée
- Pression barométrique (Hpa)
- Humidité relative (%)
- Par calcul de la position GPS : Vitesse et direction du vent
- Par calcul de la pression barométrique : Vitesse ascentionnelle (m/s)

 

Pour plus d'informations sur les radiosondes, vous pouvez vous rendre sur le site de référence, "Radiosonde.eu".

Bonne découverte ...

  

 

Vidéo - souvenir de notre 1ère Chasse aux RadioSondes le 12 11 2019

de F4HTZ

PS. Merci à René "F1SXJ" pour ses bons conseils et les informations partagées.

0
0
0
s2sdefault

logos F4HTZ Le blog...Le blog

Si vous désirez laisser des commentaires sur les articles ou lire les commentaires des autres, vous devez vous inscrire sur le site. Pour celà, il vous suffit de cliquer sur "Créer un compte" sur le module d'identification ci-dessous.

Prévisions de propagation
HF/VHF

En faisant un don, vous aiderez ce site à grandir et à s'améliorer...